BIO - Pascal Tournaire

Au bon endroit, au bon moment, avec la lumière pour seul maître…

Ni conquête, ni sommet, ni croix, mais un instant, une vision.

Dans l’absolu, c’est bien, mais la réalité est souvent plus triviale!

La belle lumière précède toujours l’obscurité et ses contraintes.

La montagne est belle, mais le voir et le montrer se fait

depuis des lustres.

Je préfère témoigner des émotions ressenties par les alpinistes:

le froid, la fatigue, la peur, l’engagement aussi, l’amitié,

le sentiment de liberté.

Les lignes que les alpinistes tracent ou suivent sur les parois

sont invisibles pour les autres...

Un peu danseurs, un peu sculpteurs, les alpinistes s’expriment.

C’est un art furtif et éphémère.

Je m’amuse à les suivre (souvent ils me traînent!),

j’essaye d’enregistrer leurs desseins, leurs dessins, leurs destins.

Des moments intenses, légers comme le bonheur, parfois un peu plus lourds aussi…



Journaliste, graphiste et photographe depuis 1979,

Pascal Tournaire fut également directeur artistique de Montagne Magazine, puis d’Alpinisme & Randonnée pendant 18 ans.

Spécialiste de la prise de vues en conditions extrêmes,

ses photographies sont régulièrement publiées dans la presse française et étrangère.

Sa curiosité lui a fait porter son regard depuis les plus hauts sommets de la terre (Seven Summit Challenge) au désert le plus aride (expédition avec Théodore Monod dans le désert libyque).

La rigueur et la sensibilité de son approche photographique

lui permettent aussi de valoriser les architectures de Jean-Michel Wilmotte ou les jardins méditerranéens du paysagiste Jean Mus.



Ce que je confesse n’a pas d’intérêt, car rien n’a d’intérêt.

Je fais des paysages de ce que j’éprouve.

Je donne congé à mes sensations.

Fernando Pessoa


  • Photo Pascal Tournaire
  • Photo Pascal Tournaire
  • Photo Pascal Tournaire
  • Photo Pascal Tournaire
  • Photo Pascal Tournaire
  • Photo Pascal Tournaire
Powered by SmugMug Log In